Anaïs Nin au miroir

Anaïs Nin au miroir

texte Agnès Desarthe

mise en scène Elise Vigier

Réservez

Nous sommes dans un théâtre, ou peut-être est-ce une loge sans porte. La scène est encombrée d’un reste de décor. Une troupe répète des scènes extraites des nouvelles fantastiques d’Anaïs Nin, célèbre égérie des Années folles. Tour à tour les acteurs tentent de convoquer son fantôme, d’incarner cette femme au destin fantastique. Voici justement Shiva qui s’avance avec ses cinq paires de bras. Bientôt sans doute le numéro de la femme coupée en deux. Dans ce nouveau cabaret du Néant, tout est possible. Ça chante, ça danse, ça se métamorphose. La scène bruisse de toutes parts, le sol est glissant, les figures surgissent du passé. Chaque détail du quotidien est doté de pouvoirs magiques, les bateaux deviennent refuges, caloges. Les désirs, aussitôt conçus, sont exaucés. Et le fantôme d’Anaïs Nin est là, âme errante dans le théâtre. Un dialogue se tisse entre les vivants et la morte, l’art est leur sujet. Voir à l’intérieur plutôt qu’à la surface. Pour redonner vie à cet esprit libertin et libertaire, Élise Vigier a fait appel à Agnès Desarthe qui a écrit pour cette troupe de comédiens, dans une langue sensuelle à la poésie inscrite à même la peau, débordante de rougeur. Une invitation à se laisser glisser au fil de l’eau, à défier la pesanteur, à la recherche du plein ciel.

avec Ludmilla Dabo, William Edimo, Nicolas Giret-Famin, Louise Hakim, Dea Liane, Makita Samba, Nantené Traoré, Élise Vigier le musicien Marc Sens et à l’image Marc Bertin, Marie Cariès, Hannarick Dabo, Ôma Desarthe, Marcial Di Fonzo Bo, Mia Saldanha (en cours) assistanat à la mise en scène Nantené Traoré scénographie Camille Faure, Camille Vallat stage scénographie Noa Gimenez régie générale et plateau Camille Faure régie son Manu Léonard régie plateau Naoual El Fannane, Camille Faure régie vidéo Romain Tanguy vidéo Nicolas Mesdom assisté de Romain Tanguy costumes Laure Mahéo maquillages, perruques Cécile Kretschmar lumières Bruno Marsol musique Manusound, Marc Sens effet magique Philippe Beau en collaboration avec Hugues Protat construction décor ateliers de la Comédie de Caen – CDN de Normandie production/diffusion EPOC productions - Emmanuelle Ossena administration Les Lucioles - Odile Massart

production Les Lucioles – Rennes et La Comédie de Caen – CDN de Normandie production déléguée Les Lucioles – Rennes  en coproduction avec le Théâtre Dijon Bourgogne – CDN, La Passerelle – scène nationale de Saint-Brieuc, la Comédie de Colmar – CDN Grand Est – Alsace avec la participation artistique du Jeune théâtre national avec le soutien de la Spedidam ; en accueil en résidence à La Chartreuse – Villeneuve-lez-Avignon, à la Comédie de Caen – CDN de Normandie en coréalisation avec le Théâtre de la Tempête.

Le spectacle sera créé au Festival d’Avignon le 9 juillet 2022.

Ecriture d’un journal fictionnel de création (au fil des répétitions) par Anaïs Allais avec la documentariste Isabelle Mandin.

Biographies

Création de la Tempête