Lazare HERSON-MACAREL

Codirecteur de la compagnie de la jeunesse aimable avec Lola Lucas, il est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre dont L’Enfant meurtrier qu’il met en scène au Théâtre de l’Odéon (Festival Impatience) en 2009, Le Chat botté et Peau d’Âne qu’il crée avec les Instituts français du Maroc en 2010. Il adapte et met en scène Falstafe de Novarina qu’il crée au Festival d’Avignon en 2014. En 2017, il monte Cyrano d’Edmond Rostand, joué au Théâtre de la Tempête en 2018 et toujours en tournée dans toute la France. En 2019, il écrit et met en scène Galilée qu’il crée au Tangra–scène nationale d’Evreux. Depuis 2009, il est membre du Nouveau Théâtre Populaire pour lequel il met en scène Le Misanthrope de Molière (2009), Le Cid de Corneille (2010), Œdipe-Roi de Sophocle (2015), La Paix d’Aristophane (2016) et Splendeurs et misères des courtisanes d’après Balzac (2018). Il y joue Tchekhov, Brecht, Shakespeare, Hugo, Büchner et Feydeau, Balzac, Dickens et en 2021 Dom Juan dans Le Ciel, la nuit et la fête (Le Tartuffe/Dom Juan/Psyché) de Molière créé au Festival d’Avignon.

Comme acteur, il se forme à la Classe Libre des Cours Florent et au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique et joue sous la direction de Léo Cohen-Paperman, Nicolas Liautard, Olivier Py, John Malkovich, Cécile Arthus, Julie Bertin et Jade Herbulot, Margaux Eskenazi.

Parcours

ENTRETIEN AVEC LAZARE HERSON-MACAREL

Vous avez pu découvrir Lazare Herson-Macarel à la Tempête en tant que comédien, d'abord en 2008 sous la direction de Nicolas Liautard dans Amerika de Kafka puis en 2010 sous la direction de Jean-Pierre Garnier dans La Coupe et les Lèvres d'après La Coupe et les lèvres et Confession d'un enfant du siècle d'Alfred de Musset.


Cette saison, il revient comme metteur en scène pour Cyrano d'Edmond Rostand du 15 novembre au 16 décembre.

Voir le parcours

Au théâtre de la Tempête