Le Chant du père

Le Chant du père

texte et mise en scène Hatice Özer

Réservez

« Pour bien raconter les histoires, il faut mélanger 60 % de vérité, 30 % de mensonge et 10 % de pur mystère… » D’emblée le secret est dévoilé. Transmis par un père, Yavuz Özer, célèbre conteur et joueur de saz dans son pays en Turquie, à sa fille comédienne. Pour sa première création, Hatice Özer invite sur scène, pour lui rendre hommage, cet homme discret qui est de toutes les célébrations dans sa communauté. Une tentative pour évoquer ensemble ce lien si sensible, l’harmonie et parfois les frictions entre deux cultures. Qu’ils parlent ou qu’ils chantent, en turc ou en français, ils racontent comment l’héritage et les traditions se transforment d’une génération et d’une langue à l’autre. Entre cérémonie et cabaret intimiste – on y boit et on y chante –, le dialogue du père et de la fille est infiniment délicat, leur goût immodéré pour les plaines d’Anatolie délicieusement contagieux. Peu à peu la mélancolie s’efface pour laisser place à la joie. Un témoignage sincère et bouleversant.

avec Hatice Özer, Yavuz Özer collaboration artistique Lucie Digout scénographie Alénor Durand, Hatice Özer, régie générale et lumières Jérôme Hardouin régie son Matthieu Leclerc regard extérieur Anis Mustapha 

production déléguée le CDN Normandie – Rouen en coproduction avec la compagnie La Neige La Nuit, le Théâtre Auditorium Poitiers – scène nationale, L’Imagiscène – centre culturel de Terrasson, La Soufflerie – scène conventionnée de Rezé, Le Préau – CDN de Normandie – Vire avec le soutien de L’OARA Nouvelle-Aquitaine, de la DRAC Nouvelle-Aquitaine en coréalisation avec le Théâtre de la Tempête.

Biographies

Création de la Tempête