Hamlet

Hamlet

texte William Shakespeare
traduction et mise en scène Gérard Watkins

INITIALEMENT PROGRAMMÉ DU 14 JANVIER AU 14 FÉVRIER

Réservez

Jamais trop de Shakespeare pour secouer nos âmes. Pour cette nouvelle création de Gérard Watkins à La Tempête, c’est à un rendez-vous magnétique avec le fils du roi du Danemark qu’il faut se préparer, d’une autre époque, sans doute un peu sixties. Tout est-il définitivement pourri dans le royaume ? Les fantômes des pères n’en finissent pas de se promener, le spectre de révéler la maladie. La conscience ne fait-elle pas de nous des lâches, irrésolus ? Dans une toute nouvelle traduction, il sera question, entre autres, de dénoncer le patriarcat, la violence des pères, leur amour enfermant. Faire endosser le rôle du prince à une femme, c’est renouer avec une tradition qui n’est pas innocente. C’est la comédienne Anne Alvaro qui incarnera “cet esprit chancelant au bord du gouffre”, selon la formule de Bonnefoy, les multiples formes de la folie. À ses côtés, toute une troupe de comédiens sera jetée dans une agora permanente, survoltée, pour tenter de traduire les troubles que nous sommes en train de vivre. Folie révélatrice, miroir absolu de notre société comme monde instable et transitoire. “That is the question.”

avec Anne Alvaro, Solène Arbel, Salomé Ayache, Gaël Baron, Mama Bouras, Julie Denisse, Basile Duchmann, David Gouhier, Fabien Orcier, Gérard Watkins scénographie François Gauthier Lafaye lumières Anne Vaglio son François Vatin costumes Lucie Durand assistantes à la mise en scène Lucie Epicureo, Lola Roy régie génerale Nicolas Guellier administration et production Le Petit Bureau – Claire Guièze et Virginie Hammel presse ZEF Isabelle Muraour, Emily Jokiel assistées de Swann Blanchet

production Perdita ensemble, compagnie conventionnée par le ministère de la Culture–DRAC Île-de-France en coproduction avec le TnBA—Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, le Théâtre de Lorient–CDN, le CDN Besançon Franche-Comté, la Comédie de Caen–CDN de Normandie avec le soutien du Fijad et la participation artistique du Jeune Théâtre national avec l’aide du T2G Théâtre de Gennevilliers – CDN en coréalisation avec le Théâtre de la Tempête

Biographies

La Presse en parle

L'ŒIL D'OLIVIER

Gérard Watkins se prête au jeu des Instantanés d'Olivier Frégaville : 
– Quel roman rêveriez-vous d'adapter au théâtre ?
Les Aventures d'Arthur Gordon Pym de Poe

Lire l'article

L'HUMANITÉ

Watkins affirme un regard singulier, une liberté de ton où les répliques fusent, soulignant le grotesque et le pathétique, où les passions amoureuses sont têtues, naïves, les coups fourrés prévisibles et l’humour, au détour d’une phrase, si anglais.

Lire l'article

I/O GAZETTE

Gérard Watkins, dans cette nouvelle traduction, a choisi de se détacher par endroits de la littérarité du texte pour redonner à la parole du dramaturge anglais une énergie que des siècles de représentation ont quelque peu érodée. Le pari est réussi…

Lire l'article

LA REVUE DU SPECTACLE

Après avoir minutieusement traduit le texte original pour, tout en en préservant l'authenticité, y injecter dans les plis du discours ses propres motifs, Gérard Watkins propose trois heures et plus d'effervescence permanente.

Lire l'article

A BRIDE ABATTUE

On m'avait promis un spectacle atypique et ébouriffant, rock et poétique, drôle et émouvant dans une vision ultra-contemporaine et moderne. Le pari est gagné. Bravo.

Lire l'article

FOUD'ART

Cet Hamlet, aux accents 60/70 qui commence, un peu, comme un soap ppera enchaîne les moments d’anthologie avec une très belle écriture magnifiquement vivante pour se terminer en apothéose dans une scène finale absolument sublime.

Lire l'article

ALLEGRO THÉÂTRE

Grâce à de saisissantes inventions scéniques, le spectacle est de ceux, si rares, qui portent à de multiples endroits l'empreinte du génie shakespearien

Lire l'article

TOUTE LA CULTURE

Watkins ose une mise en scène rock et en même temps neurasthénique du chef d’œuvre de Shakespeare ; il restitue dans l’actuel notre monde hanté par la violence. Le Hamlet de Watkins se plante au creux de notre temps.

Lire l'article

FRICTIONS

Anne Alvaro réalise un portrait du personnage d’Hamlet, avec un art consommé dans l’apparente simplicité, dans sa manière d’intérioriser sa relation au monde, jusqu’à s’en détacher, d’une admirable subtilité.

Lire l'article

HOTTELLO

Autour du prince mélancolique, une jeune troupe agitée de comédiens allègres mène la danse, qui fait fi ou bien révèle nos drôles de temps instables.

Lire l'article

THÉÂTRE DU BLOG

La version de Gérard Watkins, sous une forme qu’on pourrait qualifier de "comédie dramatique", ne perd rien du caractère énigmatique, de la complexité et de l’humour d’Hamlet, y compris dans ses moments les plus dramatiques.

Lire l'article

L'ŒIL D'OLIVIER

Prêtant sa voix rauque si singulière, sa présence hiératique au jeune homme, Anne Alvaro offre au personnage une densité noire, une puissance mature.

Lire l'article

THÉÂTRAL MAGAZINE

"Si j'ai les mots et le costume d'Hamlet, je n'ai pas besoin de tenter autre chose que d'être dans le grain de ce personnage. Il a une portée universelle dans l'épaisseur des questions métaphysiques qu'il pose". Anne Alvaro

Lire l'article

LA TERRASSE

"J’ai désiré transmettre aux acteurs ce que j’entends du texte, qui interroge les thèmes de la violence en héritage, la révolte impossible, les conflits intergénérationnels, l’art de l’inaction, la folie et son masque, le métathéâtre." Gérard Watkins

Lire l'article

SCENEWEB

Le spectre est de retour ! Gérard Watkins crée au TnBA une mise en scène du chef d’œuvre de Shakespeare hantée par la violence du monde contemporain, portée par l’incandescence d’Anne Alvaro.

Lire l'article

Création de la Tempête