Guillaume Barbot

Formé comme acteur à l’ESAD (école nationale à Paris), il fonde la compagnie Coup de Poker en 2005 en Seine et Marne. Il en assure la direction artistique. Il y est auteur et metteur en scène d’une dizaine de créations dont dernièrement Club 27 (Maison des Métallos, Théâtre Paris Villette, TGP à St Denis), Nuit (Prix des lycéens Festival Impatience 2015 au Théâtre National de La Colline), Histoire vraie d’un punk converti à Trenet, On a fort mal dormi (Théâtre de Rond-Point), Amour et Heroe(s) (Théâtre de la Cité Internationale). En 2019, Anguille sous roche (TGP et Tarmac), solo féminin sous forme de théâtre concert, créé en diptyque avec Alabama Song. Il développe un travail visuel et une écriture de plateau, à partir de matière non dramatique, mêlant à chaque fois théâtre et musique. Il est accompagné de différents artistes, rencontrés pour la plupart en écoles nationales. Ensemble, ils proposent un théâtre de sensation qui donne à penser, un théâtre politique et sensoriel. La compagnie, qui a été en résidence au Théâtre de la Cité Internationale (2017), est associé au Théâtre de Chelles depuis 2015 et a été artiste invitée pour trois ans au TGP à Saint-Denis dès 2018. Guillaume Barbot écrit également pour la littérature. Son premier roman, réalisé avec le photographe Claude Gassian, Sans faute de frappe est publié aux éditions d’Empiria. Il met en scène aussi dans l’univers musical : à l’opéra de Montpellier avec l’ensemble baroque Les Ombres, à Alfortville avec le chanteur Louis Caratini… Il est aussi codirecteur artistique des Studios de Virecourt, lieu de résidence pluridisciplinaire près de Poitiers qui défend la création originale.

Au théâtre de la Tempête