2012

2013

PROTÉE de Paul Claudel
mise en scène Philippe Adrien



En 1913, Claudel revient à Eschyle. Après Agamemnon, il traduit Les Choéphores, et rêve sur le drame satyrique qui complétait la tétralogie et dont il ne reste que le titre : Protée. Prenant appui sur L’Odyssée et Hélène d’Euripide, il en fait une « énorme bouffonnerie, une véritable pitrerie de cirque ». La nymphe Brindosier et sa troupe de satyres, prisonniers du Dieu Protée dans l’île de Naxos, veulent profiter de l’arrivée de Ménélas et Hélène, retour de Troie, pour s’évader. Elle fait croire à Ménélas qu’elle est la véritable Hélène ; quant à celle-ci, elle la persuade de rester avec Protée à Naxos, moyennant quelques colifichets de la mode nouvelle, récupération de naufrages, et dont les caves de Protée sont pleines. Claudel n’était pas fâché de déchirer ainsi « l’auréole d’apôtre » que l’auteur de L’Annonce et de L’Otage portait « à l’occiput ». « Vous savez, écrivait-il à Barrault, le goût que j’ai toujours eu pour la farce que je considère comme la forme exaspérée du lyrisme et l’expression héroïque de la joie de vivre. »

CRÉATION EN JANVIER 2013, TOURNÉE 2014

CREATION au Théâtre de la Tempête
du 10 janvier au 24 février 2013

TOURNEE
à partir de janvier 2014

REPRISE au Théâtre de la Tempête
du 13 mars au 13 avril 2014

17 représentations et 2.394 spectateurs en 2013,
32 représentations prévues en 2014.

CALENDRIER DES REPRESENTATIONS

• Théâtre de la Tempête (Paris)
10 janvier - 24 février 2013
• Corbeil-Essonnes (91)
14 janvier 2014
• La Chaux-de-Fonds (Suisse)
17 janvier 2014
• Saint-Louis (68)
21 janvier 2014
• Vevey (Suisse)
29 janvier 2014
• Théâtre de la Tempête (Paris)
13 mars - 13 avril 2014

• Spectacle disponible en tournée 
à partir de janvier 2014 
>> Marie-Noëlle Boyer et Guillaume Moog
>> 01 43 65 66 54 / arrt@la-tempete.fr

Le contenu de cette page ncessite une version plus rcente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

crédits & mentions légales