2007

2008

MEURTRES DE LA PRINCESSE JUIVE d'Armando Llamas
mise en scène Philippe Adrien

texte publié aux éditions Théâtre Ouvert


Meurtres de la princesse juive, 35 personnages, 14 séquences et 10 lieux scéniques, un véritable défi ! Autour du monde une étourdissante valse des cœurs et des corps…
Nous sommes entraînés sans ménagement d’un univers à l’autre – réaliste à Mantes-la-Jolie, issu de la bande dessinée à l’aéroport, délibérément folklo au bistrot –, oscillant entre la provocation et l’émotion tantôt violente, tantôt bon enfant.
Avec un humour cinglant, Llamas traite en filigrane des hommes et des femmes, de l’homosexualité, de l’immigration, du terrorisme, de l’amertume générée par une consommation sans retenue… Il a su au milieu des années 80 anticiper les questions politiques les plus graves, violentes et urgentes d’aujourd’hui, faisant apparaître de manière éclatante que le mode de vie, les critères, les valeurs, les désirs, le jouir de l’occident – tel qu’il se prétend libéré de la religion –, est pour tant d’autres un scandale… La lucidité sans faille d’Armando Llamas tient exemplairement l’esprit en éveil.

CRÉATION ET TOURNÉE 2007


Co-production ARRT/Philippe Adrien & compagnie Relâche le lundi
• création au Théâtre de la Tempête du 6 mars au 8 avril 2007
• tournée 2007
33 représentations et 4.876 spectateurs en 2007.

  

Le contenu de cette page ncessite une version plus rcente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

crédits & mentions légales