2004

2005

LA NOCE CHEZ LES PETITS BOURGEOIS... CRÉOLES mise en scène Philippe Adrien

de Brecht


Écrite dans les années 20 par un jeune Brecht à l’esprit provocateur, La Noce est ici adaptée aux réalités de la société antillaise contemporaine : on parle tantôt créole, tantôt français, on danse le zouk... mais conflits et contradictions, liés à une histoire tourmentée, menacent l’édifice social qui  - tel les meubles des jeunes mariés - pourrait à tout moment s’écrouler.
Le théâtre entre deux langues, au lieu même de la spécificité culturelle antillaise. Féroce et drôle.

La Presse lors de la présentation du spectacle au festival d’Avignon en 2005
• Une version enlevée et décapante…Un spectacle qui fait figure de pépite !
Didier Méreuze et Bruno Bouvet, La Croix
• La guadeloupéenne compagnie du Pélican Jaune a redonné une nouvelle jeunesse à ce texte en l’adaptant…Il en devient d’autant plus crédible et d’autant plus drôle. L. Mallet, La Marseillaise
• Le propos de Brecht, on le sait, est éternel. La compagnie du Pélican Jaune nous fait la démonstration qu’il est universel. L’Hebdo Vaucluse  
• Quand Philippe Adrien revisite Brecht à la sauce créole, ça ne manque pas de piment.  Les acteurs s’amusent et nous amusent, sans trahir l’esprit caustique du dramaturge allemand. Bruno Alberro, Le Dauphiné libéré.

CRÉATION 2005, REPRISE 2006


Coproduction compagnie du Pelican Jaune, l'Artchipel - scène nationale de la Guadeloupe, ARRT/Philippe Adrien
• création aux Antilles
• reprise au festival d'Avignon (Chapelle du Verbe incarné) du 8 au 30 juillet 2005
• reprise au Théâtre de la Tempête du 21 avril au 21 mai 2006
27 représentations et 2.483 spectateurs au Théârtre de la Tempête.

Le contenu de cette page ncessite une version plus rcente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

crédits & mentions légales