1997

1998

LA FIANCÉE DU VENT livret Jean Bescós, mise en scène Philippe Adrien

textes et chansons sur l'esclavage


Lisette est la fiancée du vent… Elle est la mémoire : esclave torturée, danseuse éperdue sur le pont des navires de la traite, négrillonne exhibée dans les salons, esclave qui marronne, ange de la tempête penché sur la cruauté des hommes, croqueuse de ouistitis, ou femme serpent… Elle chante la souffrance d'hier, l'abolition, la nostalgie et le joyeux oubli.

"... J’ai ma maison dans le vent de la mémoire
... j’ai mon savoir dans le livre du vent...
L’histoire que je raconte ne dure que le temps d’ouvrir les yeux
Ecoute-moi
Un homme est un homme
Une femme n'est qu'une femme
Je sais ce qu’on dit de moi...
la frivole, la donzelle, l'africaine
Mais les maîtres du royaume fertile de l’envers
m’ont donné le pouvoir des métamorphoses
le pouvoir des masques et de l'illusion
Écoute"
Jean Bescós (extrait du livret "La Fiancée du Vent")

CRÉATION 1998


Production ARRT

• création à la Grande Halle de la Villette (Salle Boris Vian) du 12 au 17 mai 1998
• tournée de novembre 1998 à mars 1999 (France, Océan Indien et Antilles)
21 représentations et 4.396 spectateurs

Le contenu de cette page ncessite une version plus rcente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

crédits & mentions légales