1995

1996

LA NOCE CHEZ LES PETITS-BOURGEOIS mise en scène Philippe Adrien

de Bertolt Brecht


Je suis toujours tenté de dire: "les bourgeois, et a fortiori les petits bourgeois, ils ont bon dos!"... Comme si, par définition, le bourgeois c'était l'autre, pas soi, l'ennemi. Ces jeunes acteurs qui déjà ont travaillé la pièce avec moi, sont entrés dans le massacre de Brecht avec un appétit, un entrain sans mélange. Dans cette noce farcesque des années vingts, rien ne semblait leur être tout à fait étranger et pourtant ils tiraient dans le tas avec une rare jubilation. Dans la prochaine étape de travail, je voudrais cependant interroger plus avant cette proximité, cette parenté... à la limite qu'on en vienne à reconnaître les petits bourgeois de Bertold Brecht comme nos aïeux, nos pères et mères, nos frères, nos soeurs: nous-mêmes, pourquoi pas?
Mais de qui se moque-t-on? Après tout, est-ce bien avec la petite bourgeoisie que Brecht règle ses comptes? Rien de moins sûr et c'est sans doute pourquoi la pièce va plus loin que son projet manifeste en mettant en jeu notre condition d'êtres humains, parlants, mortels et sexués.
Philippe Adrien

CRÉATION 1995


Production ARRT

• création au Festival de Blaye puis au Théâtre de la Tempête en 1995
• tournée France en 1995 et 1996
112 représentations et 24.812 spectateurs

Le contenu de cette page ncessite une version plus rcente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

crédits & mentions légales