1993

1994

LA TRANCHE mise en scène Philippe Adrien
de Jean-Daniel Magnin


Il était une fois un bout de continent où régnait un ordre riche et puissant. Comme des graines sur du coton humide et tiède, des hommes nouveaux poussaient, libérés de la peur de la guerre, de la dictature, de la misère ou de la famine. Petite période de calme où quelque chose de fondamental, tapi au fond de l'humain, trouva l'opportunité de venir montrer le bout de son nez: la trouille toute nue.
La Tranche raconte l'histoire du Grand quittant sa famille à l'occasion d'une intoxication alimentaire dûe à l'éternel gigot aux champignons du dimanche. Halluciné, il rencontre un à un les croque-mitaines de cette trouille inattendue qui vient empoisonner paix et bonheur et la condamne au bafouillage.
Cercle qui le fera revenir, prodigue, chez lui. Chez lui: non plus ce petit coin de terre épargné et égoïste, mais le vaste et cruel monde.
Nous sommes de curieux aborigènes. Nous nous plaignons de vivre dans un monde désenchanté et nous jetons nos vieux, qui ne nous attendent plus dans la forêt. Mais nous sommes hantés et nous souffrons. Nous bricolons notre initiation "en solitaire", faisant traîner en longueur l'adolescence. Bizarre période de la vie où l'on n'est plus un enfant et pas encore un adulte - peut être un "adolte"? - période où il s'agit d'avaler sa tranche.
Jean-Pierre Magnin

Le texte de La Tanche a été retravaillé, le spectacle ébauché en cellule de création à Théâtre Ouvert - direction Micheline et Lucien Attoun en janvier 1993. La pièce a été créée au dernier Festival d'Avignon, au Théâtre des Halles - direction Alain Timar.

CRÉATION 1993


Production ARRT

• création à Théâtre Ouvert, puis au Festival d'Avignon et au Théâtre de la Bastille, en 1993
39 représentations

Le contenu de cette page ncessite une version plus rcente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

crédits & mentions légales