1985

1986

KÉ VOÏ? mise en scène Philippe Adrien

Enzo Cormann


/ "Je prononce l'évocation d'une voix claire et soutenue; etn en grossaissant le son, j'appelle à trois reprises et à très courts intervalles, Béelzébuth.

Un frisson courait dans toutes mes veines, et mes cheveux se hérissaient sur ma tête.

A peine avais-je fini, une fenêtre s'ouvre à deux battants vis-à-vis de moi, au haut de la voute: un torrent de lumière plus éblouissante que celle du jour fond par cette ouverture; une tête de chameau horrible, autant par sa grosseur que par sa forme, se présente à la fenêtre; surtout elle avait des oreilles démesurées. L'odieux fantôme ouvre la gueule et, d'un ton assorti au reste de l'apparition, me répond: Che voï?*

Toutes les voûtes, tous les caveaux des environs retentissent à l'envi du terrible Che voï?"

*prononcer: ké voï

(in Le Diable amoureux de Cazotte)

DU 17 OCTOBRE AU 15 DÉCEMBRE 1985


Production ARRT
• création au Festival d'Avignon et Théâtre de la Tempête en 1985
55 représentations et 5.395 spectateurs au Théâtre de la Tempête.

Le contenu de cette page ncessite une version plus rcente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

crédits & mentions légales